DEVENIR MEMBRE Mot de passe oublié
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Tandis que le schéma familial type tend à se diversifier (famille homoparentale, famille monoparentale, famille recomposée…), la famille monoparentale touche parfois les hommes, sans qu’ils l’aient cherché. Mais il arrive aussi que des hommes veuillent devenir père célibataire.

Père célibataire malgré lui

Plusieurs situations forcent parfois les hommes à élever seul leurs enfants.

Séparation du couple / Divorce
S’il est fréquent que la garde exclusive soit accordée à la mère, les pères célibataires à la suite d’une séparation existent bel et bien, et sont de plus en plus nombreux.

Deuil
Il arrive que la vie prenne leur mère à des enfants. Le père voit sa vie chamboulée, entre la perte de l’être cher et la gestion du foyer à assumer seul.

Évolution professionnelle / Mutation
Les femmes se plaignent souvent que leur mari passe trop de temps au travail. Mais il arrive que ce soit l’inverse. Parfois, la maman décide d’aller travailler loin de siens, parfois elle n’a pas le choix. Si bien que la famille se brise, temporairement ou durablement.

Maladie
Les problèmes de santé obligent parfois les maman à quitter leur foyer, pour vivre au calme ou dans un centre médical adapté. Le père n’est pas célibataire à proprement parler, mais il élève seul les enfants.

Problèmes sociaux / judiciaires
Ceux qui connaissent la série drôle Raising Hope, y verront un clin d’œil… En réalité, cela arrive et c’est beaucoup moins drôle. Des femmes qui rencontrent des soucis judiciaires, qui dérapent et reçoivent une condamnation de prison ferme. Cela peut durer quelques semaines comme des décennies… Le père élève ses enfants seul là aussi. Il peut rester officiellement en couple ou se séparer de la maman.

Père célibataire volontaire !

Ils ont choisi d’élever un ou plusieurs enfants tout seuls, sans femme.

Séparation / Divorce
Lorsqu’un papa et une maman ne se supportent plus, lorsque les désaccords deviennent nuisibles à la vie familiale, certains pères décident d’élever seuls leurs enfants. Cela peut se faire avec l’accord de la maman, ou après décision du juge.

Coparent
Ils ont choisi de devenir pères célibataires. Goldman chanterait « Il a fait un bébé tout seul ». La coparentalité permet en effet à un père, de concevoir un enfant, mais de l’élever sans sa mère. Ou de limiter le contact mère-enfant à quelques rencontres. La garde alternée peut aussi être une solution pour permettre à l’enfant de connaître autant son père que sa mère. Cette solution a pour inconvénient de faire grandir l’enfant avec une valise à transporter tous les 15 jours.


 

Conclusion : un père heureux avant tout

 


Les familles monoparentales ont cette particularité d’être « subie » (de prime abord) ou « choisie ». Pour l’épanouissement du père solo et de son ou ses enfants, ce qui compte est qu’il devienne ou qu’il reste un père heureux. Heureux dans sa vie professionnelle, sociale et familiale. D’ailleurs, un père solo ne veut pas dire un père sans histoires d’amour ! Même s’il est difficile, quand on assume seul une famille, de s’échapper pour séduire sa belle, il est essentiel pour le papa célibataire de continuer à vivre sa vie. Il devra donc bien s’entourer, d’amis, de parents, prêts à voir débarquer les enfants chez eux régulièrement !