Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

COMMENT TOMBER ENCEINTE ?
Concevoir un enfant n’est pas toujours évident, bien que ce soit un processus naturel : comment augmenter ses chances de tomber enceinte ?

QUAND SUIS-JE LE PLUS FERTILE ?

Telle est la question que se posent beaucoup de femmes qui ne parviennent pas à tomber enceinte naturellement… Elles réfléchissent alors au fonctionnement de leur corps, pour optimiser les chances d’une grossesse sans recourir aux techniques médicales. La première étape consiste à déterminer la période où le couple est le plus fertile. On considère que la fertilité féminine est à son apogée pendant une période de 5 jours, qui commence 4 jours avant le jour d’ovulation et se termine 1 jour après. La fertilité féminine ne fait pas tout : l’homme aussi peut augmenter sa fertilité. On conseille généralement une abstinence sexuelle de 2 à 5 jours avant le rapport sexuel. Les deux futurs parents doivent donc se coordonner pour maximiser les chances d’une grossesse.

COMPRENDRE LE CYCLE, CALCULER LE JOUR D’OVULATION

Phase préovulatoire Le cycle menstruel démarre le 1er jour des règles : c’est le J1. A partir de là, l’utérus se prépare à éventuellement accueillir un ovule fécondé. C’est la phase pré-ovulatoire. Sous l’influence d’œstrogène, la muqueuse interne de l’utérus appelée « endomètre », s’épaissit comme un nid qui s’apprête à recevoir un œuf. La phase préovulatoire se termine à J14. Ovulation et période de fertilité L’ovulation a lieu à J14. Le spermatozoïde a une durée de vie de 6 jours : cela explique la période de 5 jours pendant lesquels le couple est le plus fertile. Les rapports sexuels ont plus de probabilité de donner suite à une grossesse s’ils ont lieu entre J10 et J15 du cycle menstruel. L’ovule a une durée de vie de 12 à 24h et doit donc être fécondé pendant cette période.

COURBE DE TEMPÉRATURE ET OVULATION

Le cycle d’une femme n’est pas toujours régulier, et chaque femme possède un cycle d’une durée différente bien que la moyenne soit de 28 jours. D’où la méthode de la courbe de température pour déterminer la période d’ovulation. Durant 3 cycles menstruels consécutifs, la femme prend sa température tous les matins au levé. Le lendemain de l’ovulation, la température corporelle augmente de 0.5 à 0.6°C. La femme peut ainsi savoir quand a lieu son ovulation au cours de son propre cycle menstruel. Elle calcule la période de fertilité (qui correspond à J10j15 de la période théorique) afin d’augmenter ses chances de tomber enceinte.

LES TESTS D’OVULATION

Pour confirmer la période d’ovulation, il est possible d’avoir recours à un test d’ovulation. Il doit être commencé 2 à 4 jours avant la date présumée de l’ovulation, et durent 3 jours consécutifs. Il s’agit de bandelettes qui réagissent au contact de l’urine : si l’hormone LH est détectée, le test est positif. Cela signifie que c’est le meilleur moment pour concevoir, la fertilité féminine étant à son apogée. Ces tests sont disponibles en pharmacie, leur coût varie de 23 à 55€. Augmenter sa fertilité passe donc par une analyse du cycle menstruel en premier lieu.