Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Tous les matins je me réveille pour travailler, le soir je rentre et je me fais un diner avant de m'endormir devant un livre ou mon ordinateur. C'est mon quotidien depuis quelques années. Je n'ai jamais eu envie de vivre avec un homme, mon père était violent et alcoolique, je ne voulais par revivre cette aventure une deuxième fois. Mais voilà, je vais bientôt avoir 37 ans et je n'ai toujours pas d'enfant. Bien que je sois très attentionnée et très joueuse avec les enfants de mes amis, j'ai rayé de ma liste l'envie de faire un enfant. De plus, mes horaires ne me permettent pas de vivre une vie de maman à temps complet. « Charlotte, il serait temps de penser à un nouveau cap dans ta vie. » me dit souvent ma mère. Au début, cela ne me faisait aucun effet. Mais en y réfléchissant longuement, je voulais faire un enfant et devenir maman sans papa pour élever mon bébé toute seule. Cette envie commençait à hanter mes nuits, puis mes journées. La nuit je rêve de ma vie de maman, le jour cette même image de maman sans papa pour élever mon bébé toute seule revient dans le but de faire un enfant.
Puis un jour cela est tombé comme une évidence : je devais m'inscrire sur un site de coparentalité pour faire un enfant. Je me suis déjà fait beaucoup d'idée sur le père de mon futur bébé. J'ai fait une liste sur les critères que j'attendais de cet homme qui partagera ma vie de coparents. Même s'il est difficile de tomber sur le bon du premier coup, avec une panoplie de profil, cela devient un jeu d'enfant de rechercher une personne pour faire un enfant en coparentalité. Mais malgré ça, mes démons reviennent toujours et je voulais devenir maman sans papa pour élever mon bébé toute seule.
Mais...finalement...je ne veux pas seulement faire un enfant, je veux un père aimant et présent, même en coparentalité . C'est vrai que ce n'est pas toujours plaisant de faire entrer un inconnu dans sa vie, surtout s'il s'agit d'avoir un enfant en commun. Mais il faut se lancer et ne pas avoir peur du vide. C'est un peu comme un saut en parachute, au début on appréhende beaucoup de choses, mais lorsqu'on se lance nous éprouvons un sentiment des plus merveilleux. Ne vous posez pas trop de questions sur la coparentalité et faites en sorte de bien être prête avant de choisir, car ce n'est pas un jeu de faire un enfant
Pour mon cas, le célibat est une situation voulue. Mais ce n'est pas cela qui va m'empêcher d'avoir un bébé et de devenir comaman .
Je tiens à préciser que ce n'est pas du tout une mauvaise idée de faire un enfant en coparentalité , malgré les petits inconvénients que la coparentalité puisse avoir, donner une vie est toujours une bonne chose.
Pour le moment, je suis encore en train de sélectionner minutieusement les profils qui m'ont intéressée pour une future grossesse, mais je sens que le courant est bien passé avec Louis, un homme de 35 ans, sans enfants et qui cherche à devenir copapa
Ce qui est sur ; je serais bientôt enceinte et je ne songe plus à devenir maman sans papa et élever mon bébé toute seule et je vais bientôt faire un enfant.