Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Depuis que le mariage pour tous a été adopté, nous sentons une lueur d'espoir sur notre vie de couple et notre avenir à deux.
L'idée d'avoir un enfant est une source de joie inestimable même lorsqu'on est gays, même si ça reste plutôt dans le domaine du fantasme. Même si cela est encore assez compliqué, nous avons Luc et moi, tentés de nous inscrire sur co-parents.co pour enfin pouvoir faire un enfant .
En effet, grâce à internet et son évolution, nous pouvons réaliser le rêve de beaucoup de couples homosexuels : faire un enfant en coparentalité.
Ce site co-parents.co est spécialisé dans ce modèle familial qui est conçu spécialement pour les personnes désireuses d'avoir un enfant et devenir coparents.

Mais ce n'est pas la qui les empêchera d'être toujours là pour leur bout de chou. Ils sont à deux responsables de ce petit être qu'ils ont conçu en coparentalité. Comme nous sommes homosexuels, la coparentalité nous facilite plus la tâche pour faire un enfant. Il n'est pas question ici de donner suite aux affections profondes ressenties par deux personnes, c'est plutôt suite à l'amour et l'envie intense d'avoir un enfant, c'est deux choses complètement différentes.

Avec la coparentalité , nous n'aurons pas à faire vivre le divorce ou d'autres problèmes de couple à notre bébé.

Bien sûr, tout le monde a des craintes face à la coparentalité . Comment fait-on pour trouver un équilibre parfait sans faire du mal à son enfant. En effet, bien que ce ne soit pas facile à comprendre lorsque l'on s'organise, que l'on prend ses responsabilités au sérieux et que l'on pense aux besoins de l'enfant avant les siens,.

La recherche de coparents n'était pas très facile, faire accepter notre situation n'était pas aussi simple que l'on a pensé. Mais après quelques mois sur le site coparents , nous avons trouvé la personne idéale pour faire un enfant.

Une femme qui est déjà maman sans papa et qui élève son bébé toute seule. Elle cherche des coparents pour faire enfant.
Sa situation de maman sans papa et qui élève son bébé toute seule ne nous a pas fait peur, elle a déjà de l'expérience. Le fait d'être maman sans papa et d'élever un bébé toute seule ne nous dérange pas.

ON a alors tenté de faire un enfant. Quelques semaines plus tard, la maman sans papa qui éléve un bébé toute seule nous annonce qu'on allait avoir un enfant et être enfin coparents.
Aujourd'hui notre bébé grandit déjà depuis 7 mois dans le ventre d'Inès et nous avons même déjà trouvé un prénom. Sa chambre est prête à l'accueillir et ses petits vêtements n'attendent plus qu'à être enfiler. Dans quelques mois, nous allons gouter au plaisir d'avoir un enfant et nous vous souhaitons vivement de vivre aussi le même parcours.

Notre bonheur c'est d'avoir pu faire un enfant et le sien ne plus être maman sans papa et ne plus à élever un bébé toute seule. On est devenu très protecteur avec Ynès, on n'aimera plus à entendre parler d'elle comme une maman sans papa qui éléve son bébé toute seule. Elle n'éduquera pas notre bébé toute seule, on est là, de plus on profitera de son autre enfant.

Le concept de coparentalité signifie que la maman n'élèvera pas bébé toute seule.