Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

COMPRENDRE ET TROUVER UNE SOLUTION
Parmi les difficultés rencontrées par un couple pour concevoir un bébé, l’infertilité masculine amène les hommes à consulter et à trouver des solutions pour réussir à fonder une famille.

LES CAUSES DE L’INFERTILITÉ DES HOMMES

Il existe une grande variété de causes possibles à l’infertilié masculine. Une fois la raison déterminée, le médecin peut prescrire un traitement et conseiller l’homme (et le couple) de façon adaptée. Parmi les problèmes les plus fréquemment évoqués : • Mauvaise qualité du sperme • Nombre de spermatozoïdes insuffisants : lorsqu’ils sont inférieurs à 10 millions par ml de sperme, on parle d’oligospermie. • Mobilité insuffisante des spermatozoïdes : asthénospermie • Causes multiples : lorsque plusieurs facteurs entrent en compte, on parle d’oligoasthénospermie. D’autres causes peuvent expliquer l’infertilité d’un homme : • Traumatisme : choc ayant touché 1 ou 2 testicules • IST (Infection sexuellement transmissible) • Varices des testicules (varicocèle) • Malformation à la naissance (cryptochidie) • Consommation régulière d’alcool et/ou de tabac • Stress • Ejaculation rétrograde (vers la vessie)

TRAITEMENTS ET SOLUTIONS

L’infécondité masculine peut être contrecarrée grâce à un meilleur mode de vie, et à l’optimisation des rapports sexuels mais aussi grâce à des traitements. Selon les causes, le médecin peut envisager différentes solutions : • Traitement chirurgical : en cas de varicocèle ou de malformation notamment • Traitement d’une infection le cas échéant (antibiothérapie par exemple) • Autres médicaments : corticoïdes, hormones… Dans de nombreux cas, les problèmes d’infécondité de l’homme débouchent sur un protocole d’AMP (Aide Médicale à la Procréation).

CONSEILS POUR OPTIMISER LA FERTILITÉ MASCULINE

En cas de difficulté à concevoir un enfant, les professionnels recommandent à l’homme de s’abstenir de tout rapport sexuel pendant 3 à 5 jours avant de faire une nouvelle tentative. Pour que cela ait encore plus de chances de permettre une grossesse, il est également recommandé d’avoir ce rapport sexuel au cours de la période d’ovulation de la femme. En cas d’infertilité masculine, c’est donc le couple dans son entièreté qui doit optimiser les chances de concevoir.

MODE DE VIE

Le stress est une cause régulièrement évoquée dans les problèmes d’infertilité. L’homme concerné ne pourra que ressentir les bienfaits d’un rythme de vie plus serein, en évitant le surmenage professionnel, en contribuant à l’apaisement des tensions au sein du couple… En travaillant sur son hygiène de vie, il peut accroître ses chances de concevoir : • Sevrage alcoolo-tabagique • Manger équilibré : une corrélation a été déterminée entre l’alimentation riche en acides gras saturés et la diminution du nombre de spermatozoïdes. A l’inverse, les Omega 3 permettent de stimuler la formation de l’acrosome (tête du spermatozoïde) pour faciliter la pénétration dans l’ovule • Les carottes amélioreraient la qualité du sperme de 6.5 à 8% • Evitez les perturbateurs endocriniens (qui influencent directement les chaînes hormonales) • Diminuer le stress : les études montrent que l’éjaculation d’hommes anxieux ou surmenés produit moins de sperme • Rétablir un IMC dans la norme : l’Indice de Masse Corporelle est la référence qui détermine votre poids idéal pour votre santé. Plus l’IMC est élevé, plus les hommes rencontrent des problèmes d’infertilité. Comme dans beaucoup de problèmes de santé, l’infertilité est directement influencée par le mode de vie.