DEVENIR MEMBRE Mot de passe oublié
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Trouver le coparent idéal demande avant tout d’avoir avec lui ou elle, un excellent feeling. Vous devez pouvoir compter l’un sur l’autre, car avoir un enfant vous liera à vie ! Veillez aussi à ce qu’il est toutes les qualités pour être un bon coparent.


Le coparent « sportif » !


Oui, être parent c’est du sport ! Surtout à notre époque où la plupart des parents travaillent ! Votre allié-e devra donc avoir le sens du challenge, savoir penser à mille choses à la fois et être endurant pour être pleinement épanoui-e entre sa vie de parent, sa vie au travail et… sa vie tout court.

Et puis le sport, c’est bon pour la santé, alors si votre coparent sait en plus de tout ça, prendre soin de lui, vous avez trouvé un très bon coparent ! Ne le lâchez plus !


Le coparent disponible


Quoi de pire pour un enfant que de grandir en croisant ses parents entre 2 coups de vents ? Même s’il est vrai qu’à l’adolescence, les enfants ont besoin de liberté, et se portent mieux en voyant peu leurs parents, durant la petite enfance il est fondamental qu’ils aient au moins un parent disponible, sinon 2 ou plus. Car oui, la coparentalité peut réunir jusqu’à 4 parents, c’est pas beau ça ?

Les personnes à la recherche d’un coparent éprouvent souvent un grand désir de devenir parent, malgré les difficultés qu’ils rencontrent. Lorsqu’ils deviennent enfin parents, la relation avec leur enfant est souvent primordiale, plus encore que pour un « parent classique ». Assurez-vous, en choisissant votre futur coparent, qu’il ne prend pas cette décision sans avoir pensé à tout, pour être disponible pour sa future famille.


Le coparent sociable


La coparentalité, plus qu’un désir de devenir parent, est un engagement personnel et même citoyen. Se battre pour le droit d’avoir un enfant, pour tous. Laisser libres ceux qui veulent aider les autres à fonder leur famille, en donnant leur sperme par exemple.

Pour s’épanouir pleinement, le coparent a tout intérêt à s’assumer en société, à savoir exprimer sa situation, bien qu’atypique, mais surtout, à savoir profiter de la vie en passant des moments conviviaux.


Le coparent sans tabou


Les tabous se lèvent en France, sur les sujets LGBT. Lentement, mais sûrement. Le coparent idéal est sans doute celui à qui on peut poser toutes les questions qui fâchent, sans que ça ne le fâche. Car la coparentalité pose beaucoup de questions, surtout pour ceux qui découvrent le concept.

Être libéré et aborder le sujet de la coparentalité sans tabou, un atout essentiel du coparent !


Le coparent en CDI… ou pas


Par les temps qui courent, beaucoup peinent à trouver un revenu stable, mais aussi une situation professionnelle durable. Si le CDI est la formule qui rassure, il existe bien évidemment d’autres profils qui rassurent, parfois même plus.

Lorsque vous envisagez une coparentalité, ce sujet non plus ne doit pas être tabou. La situation professionnelle peut-elle nuire à votre projet de devenir parent ?

Même si vous souhaitez devenir parent sans être en couple, vous devrez connaître beaucoup de choses de la vie de l’autre.


Le coparent confident


Un papa, une maman, qu’il soit homo ou hétéro, en couple ou pas, il est le premier repère de l’enfant, celui à qui l’enfant dit tout (au début !). Lequel de ses coparents sera son confident, celui qui l’écoutera lorsqu’il a le cœur lourd, une difficulté, une question délicate… ou tout simplement envie de parler, de rire !

Un coparent disponible, sportif, sociable, libéré et confident, c’est le « jackpot du coparent ! ».