Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Je m'appelle Amandine et j'ai 34 ans. Après mes études, j'ai décidé de me concentrer complètement à ma carrière que j'aime. Malheureusement, je n'ai pas eu le temps pour avoir un enfant. Jusque-là je n'ai pas vu de problèmes face à cette situation qu'était la mienne. Sauf que toutes mes copines commençaient à se marier et à faire un enfant une par une. C'est à ce moment que mon désir d'avoir un enfant et devenir maman sans papa et avoir un bébé toute seule est devenu très fort.

Comment faire pour faire un enfant sans avoir un partenaire ? Je ne trouvais pas de solution alors j'ai rapidement renoncé à cette envie de devenir maman sans papa et d'élever un bébé toute seule. Mais plus je le cachais, plus l'envie d'avoir un enfant grandissait. C'est alors qu'un de mes collègues m'a parlé d'un moyen sûr pour avoir un enfant : la coparentalité. Au début, j'étais assez sceptique sur le sujet. Je ne savais pas vraiment comment cela fonctionnait et j'avais aussi peur de l'avenir de mon futur bébé en optant pour le système des coparents. Mais j'ai quand même fait le pas et je me suis inscrite sur co-parents.co.
Au début, j'avoue que ce n'était pas facile de trouver un repère dans la démarche de coparentalité . Déjà je ne savais pas quoi écrire sur mon profil, quelle photo montrer aux membres de coparents qui voulaient aussi avoir un enfant. Les jours sont passés et j'ai trouvé ma marque. En regardant les diverses annonces de coparents, je suis tombée sur un profil très intéressant. Étant donné que l'homme était dans la même situation que moi : désirant de faire un enfant. Parfois, l'envie d'être maman sans papa et élever mon bébé toute seule resurgit, mais le système me semble parfait. Sans hésiter, je suis entrée en contact avec cet homme. Dès la première discussion, j'ai été conquise. Après quelques jours, nous avons fixé un rendez-vous pour parler plus amplement de ce que l'on souhaitait et ce que l'on voulait réellement sur cette coparentalité. Nous avons conclu que nos motivations et nos envies collaient parfaitement et qu'on pouvait entreprendre le projet de faire un enfant. En plus, Christophe était vraiment le genre de père et d'homme que je voulais : un joli regard et une tête bien remplie. Je commençais à chasser petit à petit de mon esprit l'idée de devenir maman sans papa et élever un bébé toute seule.

Nous avons commencé à essayer de faire un enfant. Quelques jours après, le test annonçait qu'on allait avoir un enfant. Aujourd'hui nous avons une jolie petite fille Eloïse. Elle respire le bonheur, qui est en bonne santé et qui est élevé en coparentalité! Avec ce concept coparents, j'ai renoncé complètement à l'idée de devenir maman sans papa et élever un bébé toute seule.